Dijon. Concert de rentrée le 26 août : une programmation exceptionalement

Le (traditionnel) rentrée concert, “Lalalib”, ce grand rendez-vous musical gratuit et en plein air organizée par la Ville de Dijon et (la salle de concerts) La Vapeur, est de retour pour marcer le coup d’envoi de la saison culturelle dijonnaise vendredi 26 août.

Cette année et après deux années d’annulation due to the pandemic, le concert fêtera ses 20 ans d’existence avec une programmation musicale de très haute tenue. Des pointures de la scène musicale actuelle locale, nationale et internationale susceptible de satisfier une palette de public assez large, seront à découvrir et à redécouvrir (en se partageant l’affiche) sur deux scènes : (installées) place de la Libération et place du Theater.

A great variety of styles

Le temps d’un soir, « les styles vont se mélanger tout comme les jeunes talents et artistes confirmed, on reste fidèles une fois de plus à l’identité de l’événement », explains Yann Rivoal, directeur de La Vapeur. Les 20,000 spectateurs attendus pour cette 18E édition will notably chanter et danser sur des notes rap, pop, electro or encore rock.

Les grands noms en haut de l’affiche

Parmi les dix artistes qui rythmeront la soirée de concerts en plein cœur de la cité des ducs, dès 18 heures et jusqu’à 1 heure du matin, se démarque tout d’abord sans conteste le Britannique Peter Doherty, ancien frontman du groupe The Libertines qui enflammait les scènes internationales dans les années 2000. de vie », detailed by Yann Rivoal. L’artiste viendra notably présenter son nouvel album, entitle The Fantasy Life Of Poetry And Crime, cosigné avec Frédéric Lo, guitariste et composer ayant collaboré avec Maxime Le Forestier, Daniel Darc ou encore Hubert-Félix Thiéfaine. « On le sent beaucoup plus apaisé, plus concentré sur le sens des mélodies, tout en retrouvant sa voix toujours aussi splendide », he pursued.

Sur la grande scène, le public pourra aussi appreciaire la douceur et la délicatesse de Keren Annrévélée au début des années 2000 pour ses collaborations écrites avec Benjamin Biolay et Henri Salvador ( Jardin d’hiver ). « Elle viendra revisiter son répertoire des 20 dernières années et sera accompanied pour l’occasion par le quatuor Debussy, pour un live mêlant classique et rock », says the director of La Vapeur.

Un peu plus tard dans la soirée et la eveille de son concert au festival Rock en Seine, le sextet endiablé de La Femme viendra également enflammer la scène de la Libération avec ses mélodies tubesques. L’un des morceaux les plus décoiffants de Paradigmsson troisième album sorti au printemps 2021, s’intitule Foutre le bordel et c’est exactement l’effet que produit le groupe dans la scène pop française.

« Le concert de rentrée, c’est aussi la fête », underlines encore Yann Rivoal. Dans ce même esprit, le producer et Dj Étienne de Crécyartiste de renownée internationale qui s’est fait connaître dans les années 90 ent tant qu’ambassador de la French Touch « viendra également mettre le feu au concert de rentrée en apportant sa touche électro à la soirée ».

Rap et pop urbaine ne seront pas en reste avec Poupie etc Chill out, deux jeunes artistes lyonnaises qui incarnent le rap r’n’b de la nouvelle scène française et féminine. L’une, avec son rap estival aux influences reggae, qui s’était fait connaître lors de l’émission The Voice en 2019, l’autre avec son flow musclé et ses textes introspectifs « et une personnalité assez culottée, qui affirme son côté femme engagée ».

Les jeunes pousses locales en ouverture

En accord avec la philosophie du concert de rentrée, des talents locaux seront aussi sur le devant de la scène, notably en début de soirée et du côté des deux places dijonnaises. Les bourguignons will notably be able to find About? NIjeune rapper de la scène underground dijonnaise « qui avait fait carton plein à La Vapeur fin février lors de la soirée de launch de son deuxième album, au flow bien acéré » mais aussi Flora« duo pop-soul dijonnais qui commence à bien tourner un peu partout en France avec sa musique aux mélodies élégantes, teintée de mélancolie », précise encore Yann Rivoal ou encore Biggergroupe bisontin bercé à la British Beat Sixties, avec son univers pop-rock qui se démarque grâce à des choeurs puissants ainsi qu’à des soudains rugissements sonores.

Pour ceux qui préférent le jazz, les Lyonnais de Buttshakersgroupe emmené par la voix envoûtante et l’énergie de la séduisante et charismatique Ciara Thompson, proposant une musique funk dansante seront aussi présents.

Friday 26 August, from 18 heures to 1 heure du matin, place de la Libération et place du Théâtre à Dijon. Entrée gratuite. Plus d’informations sur le site www.dijon.fr

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top