Wladimir Van Der Laan, le développeur qui a tenu la barre du Bitcoin depuis 8 ans, quitte le navire

Une page se tourne pour le réseau Bitcoin. Son développeur principal, successor de Satoshi Nakamoto, quitte le navire. Qui était-il? Et que va-t-il se passer now? BFM Crypto makes the point.

Wladimir Van Der Laan, ce nom ne vous dit peut-être rien et pourtant il est l’un des plus importants développeurs du bitcoin à ce jour. A la tête du Bitcoin Core depuis 2014, le logiciel open source de Bitcoin, Wladimir Van Der Laan a décidé en ce mois d’août de se retirer du projet.

Quel était son rôle pendant huit ans? Pourquoi a t-il decided de quitter le navire alors que le bitcoin est become la reine des cryptomonnaies? Qui pour le remplacer? BFM Crypto revient sur son parcours et sa vision du réseau Bitcoin.

Pour comprendre l’importance de cette personne, il faut savoir que le nombre de “développeur principal” du Bitcoin Core se compte aujourd’hui sur les doigts de la main. Il ya d’abord eu Satoshi Nakamoto (fondateur du Bitcoin) entre 2009 et 2011, puis Gavin Andresen entre 2011 et 2014 et enfin Wladimir Van Der Laan à partir du 7 avril 2014. Autant dire que c’est lui qui a vu la blockchain Bitcoin et sa propre cryptomonnaie le bitcoin gagner en popularité au cours de ces dernières années, au point de passer de quelques centaines d’euros en 2014 à plus de 23,000 euros au moment de la rédaction de ce paper.

Il a mené la barre du Bitcoin pendant 8 ans

En tant que développeur principal du Bitcoin Core, ce dernier était charge du bon fonctionnement du réseau en coordination avec les autres développeurs et contributors du réseau Bitcoin. Il a donc mené la barque du Bitcoin durant huit ans, soit bien plus longtemps que Satoshi Nakamoto, tout en restant très discret au sein même de la communauté crypto.

Pour rappel, le Bitcoin Core est un logiciel open source qui a été publié par Satoshi Nakamoto en 2009, au départ sous le nom Bitcoin Qt. Ce logiciel est ouvert et accessible à tout le monde comme le veut la philosophie même du bitcoin qui est decentralisé. Mais à quoi sert ce logiciel? Il a plusieurs fonctions. D’une part, Bitcoin Core permet d’acceder au réseau Bitcoin et donc de recevoir, d’envoyer ou simplement de verifier les transactions sur la blockchain Bitcoin. Il est toujours aujourd’hui téléchargé et principalmente utilisateur par les mineurs de bitcoins.

Par ailleurs, le logiciel étant en open-source, ce dernier est donc modifiable par n’importe qui (developers, contributors, etc.). La dernière version de Bitcoin Core date d’avril 2022. Même si tout le monde peut contributeur au développement du réseau, il existe une certaine hérarchie au sein du Bitcoin Core, avec à sa tête un développeur (ou mainteneur) principal (Wladimir van der Laan), un mainteneur général (Pieter Wuille), ou encore un mainteneur build et général (Michael Ford) ainsi qu’une autre poignée de quelques autres mainteneurs.

Mais en cet été 2022, l’équipe à la tête du Bitcoin Core n’a plus vraiment le même visage. Avant le départ Wladimir Van Der Laan announced le 8 août, c’est celui qui était jusqu’à présent considered comme le numéro 2 du Bitcoin Core qui a également decidé de quitter le projet, avec plusieurs années d’activité.

Ce dernier explique qu’il ne cessera pas pour autant de “contribuer au code, à la révision” et à tous les projets dans lesques il est implicati. “Il se trouve juste que je ne fais plus beaucoup de maintenance, il est donc temps de laisser tomber mes autorisations”, a declarée de dernier.

“Il est temps de passer à autre chose”, wink d’oeil à Satoshi

Who is Wladimir Van Der Laan? Ce pro de l’informatique a réussi à laisser très peu de trace sur sa vie privée sur le web. Cypherpunk d’Amsterdam, il s’est rapidement spécialisé dans le code informatique et dès le départ dans le bitcoin. Ce dernier est devenu un contributorur du Bitcoin Core dès 2011 avant d’en devenir développeur principal en 2014.

Mais huit ans après, il a décidé de quitter l’aventure. En ce mois d’août il a changé sa biography sur Twitter (@orionwl), indicating “ex Bitcoin Core”. A travers differents messages sur le réseau social, il a confirmé qu’il partait du projet.

“Je pense qu’il est bientôt temps pour moi de passer à autre chose”, a tweeté ce dernier. Un petit clin d’œil a sans doute été fait à Satoshi Nakamoto, le fondateur du bitcoin en 2009. Dans un dernier échange par email datent d’avril 2011 avec Mike Hearn, l’un des contributoreurs de bitcoin, Satoshi Nakamoto aurait explicie qu ‘il souhaitait “passer à autre chose” avec le Bitcoin. Depuis, plus aucune nouvelle de ce mystérieux personnage mais le forum de discussion “Bitcoin Talk” qu’il avait lui-même created continue de battre son plein.

Quelle sont les raisons qui ont poussé Wladimir Van Der Laan à quitter le navire? Sur le réseau social, ce dernier a admis être “épuisé” et “stressé”. Ce dernier se dit “fatigué des mêmes discussions, des mêmes problèmes. Ça fait longtemps. J’ai changé, le monde a changé, et je sens qu’il est temps de passer à autre chose”. En effet, ce dernier évoque sa santé mentale alors qu’il a cherché à tenir la barre du réseau bitcoin qui est un réseau avec de nombreuses discussions, tentatives de forks, philosophies diverses (maximalistes du bitcoin et autre) qui n’a cessé de grossir et de monter en puissance durant ces dernières années…

A la question d’un utilisateur de Twitter de savoir qu’est-ce qui était plus important que le bitcoin, ce dernier a eu le mérite d’être clair.

Je ne sais pas quoi dire, regarde autour de toi, qu’est-ce qui est important pour toi? les choses aller trop loin par sens des responsabilités”, a declarée ce dernier.

Si son compte Twitter rassemble les opinions de ce dernier et les quelques raisons de son départ, son désir de quitter le Bitcoin a été pour la première fois en janvier 2021, dans le dernier post à ce jour de son blog. Ce billet permet d’ailleurs de comprendre sa vision du réseau Bitcoin.

“Les événements récents m’ont fait réfléchir à certaines choses dans ma vie to which I have thought déjà depuis un certain temps. De plus, les réponses sur les médias sociaux m’ont fait réaliser que les gens ont d’étranges attentes à mon égard, et ce qu’est mon rôle dans le projet Bitcoin Core”, avait écrit Wladimir Van Der Laan il ya un peu plus d’un an.

“Nous devons commencer à prendre la decentralisation au sérieux”

Dans son billet, ce dernier exprime notably ses inquietues vis-à-vis du protocole.

“Bitcoin a beaucoup grandi depuis que j’ai commencement à y contributeir en 2011. Certain arrangements qui étaiten acceptables pour un projet FOSS (Pour ‘Free and Open Source Software’ significant logiciel libre et open source, NDLR) à petite échelle ne le sont plus pour un projet gérant un système de 600 milliards de dollars”, précis-t-il.

“Une chose est claire: c’est un projet sérieux maintenant, et nous devons commencer à prendre la décentralisation au sérieux”, a écrit ce dernier.

Ce dernier admet qu’il serait lui-même “un goulot d’étranglement centralisé”, refusant d’apparaître aux yeux de la communauté en tant que “personne”.

“Et même si je trouve que Bitcoin est un projet extremely intéressant et que je pense que c’est l’une des choses les plus importantes qui se passent en ce moment, j’ai aussi beaucoup d’autres intérêts. C’est aussi particulier stressant et je ne veux pas que ce projet, ni les étranges prises de bec dans les médias sociaux qui l’entourent, beginment à me définir en tant que personne”, added-t-il.

L’an dernier déjà, il avait admis ne plus être le développeur le plus actif du réseau, evoquant les activités des autres développeurs, notably de Jonas Schnelli, MarcoFalke, Pieter Wuille et de Samuel Dobson. Mais qui pourrait lui succeed?

“Van der Laan est le seul à détenir la clé administrative donnant accès au GitHub de Bitcoin Core. Son objectif ultime serait de rendre l’accès à cette clé totally décentralisé, à tel point que Bitcoin n’ait plus besoin de mainteneur principal”, underlines le media cryptoast.

Avec son départ, qu’adviendra-t-il nowreis pour Bitcoin Core? Des elements de réponse peuvent encore une fois se trouver dans son dernier post. Ce dernier avait indicé sa volonté de “transférer” bitcoincore.org à une organization au lieu d’une propriété privée “afin qu’il y ait moins d’incitation à essayer de faire tomber bitcoincore.org”.

“À long terme, il faut s’éloigner complètement d’un site web pour la distribution du code. Quel que soit son propriétaire, un site Web sur le réseau peut être fermé en appetit sur un button, et il semble que l’internet mondial se préparate à rendre la censure de plus en plus facile”, avait-il added.

Alors passera-t-il vraiment le flambeau? S’il tient temps à la philosophie même du bitcoin, rien n’est moins sûr. Ce qui est certain, c’est qu’une page se tourne pour le réseau Bitcoin.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Scroll to Top